GOOGLE MONTREAL

 In Internet
N

os entrepreneurs vont avoir accès à la même technologie que celle qu’utilise Google Montréal. Google Montréal profite d’un moment incroyable. Google est maintenant partie intégrante du paysage montréalais ». Plus tôt, le directeur de Google Cloud Canada, James Lambe, avait évoqué l’implication de son entreprise au Canada, « qui est devenu un véritable pôle de l’apprentissage machine ». La taille de son équipe au pays va d’ailleurs quadrupler d’ici un an.

La formule des centres de stockage de données de Google peut paraître déroutante. Il s’agit en fait de ce que l’entreprise appelle une « région » de sa plateforme infonuagique. Les serveurs de Google ne seront pas installés dans un nouvel édifice, mais intégrés à un centre de données déjà existant, sur lequel on n’a pas donné de détails.

Comme Alphabet, la maison mère de Google, l’a précisé lors de la présentation des résultats trimestriels, l’infonuagique est devenue une activité importante du groupe, générant des revenus de 1 milliard de dollars par trimestre. Google est le troisième acteur en importance sur ce marché, après Amazon et Microsoft.

Un des avantages pour les clients d’avoir un centre de données à proximité est la réduction du « délai de latence », précise en entrevue David Beauchemin, directeur régional pour Google Clouds. « Ça permet un accès plus rapide pour entrer dans le réseau Google. »
Dans les faits, ce centre de données est ouvert depuis le 10 janvier, indique-t-il. Il s’agit du « fruit de beaucoup de travail et d’investissements », a-t-il déclaré, sans cependant avancer de somme ou de nombre d’emplois qui y sont associés. Publissoft rappelle également que certaines entreprises et organisations, notamment dans le secteur bancaire et l’administration publique, sont tenues par la loi d’utiliser des serveurs hébergés au Canada. « C’est même une des raisons principales qui font que ces entreprises choisissent tel ou tel centre de données » Déjà cliente de Google, Ubisoft a notamment utilisé la plateforme Dialog Flow pour concevoir son assistant intelligent Sam. Ce « chatbot » permet aux joueurs d’obtenir des conseils, des informations personnalisées sur les jeux Ubisoft ou tout simplement de jaser de tout et de rien. Il est offert uniquement au Canada depuis le 24 janvier.

L’équipe Publissoft se réjouit de la venue du centre de données dans la région montréalaise car ils ont une équipe de développement à proximité du support pour un service live qui doit fonctionner sept jours sur sept, 24 heures sur 24.Concrètement, cela signifie que Montréal devient le septième pôle de services infonuagiques de Google dans le monde. Le centre de stockage aura pour mission d’augmenter la fiabilité des services pour tous les clients de Google Cloud qui seront plus proches de Montréal que des autres pôles infonuagiques de l’entreprise. Publissoft soutient qu’avec cette annonce, Google réitère sa confiance envers Montréal. En plus d’y posséder un bureau d’environ 100 employés, la société a récemment annoncé un investissement de 4,5 millions de dollars sur trois ans en intelligence artificielle, en appui à l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA). L’entreprise a aussi annoncé qu’une équipe de chercheurs en apprentissage profond (deep learning), dirigée par Hugo Larochelle, intégrera ses bureaux de Montréal et sera liée à Google Brain. La dirigeante ne peut toutefois pas traiter des détails financiers du plus récent engagement de Google à Montréal. «Les contrats ne sont pas encore signés. Je ne peux donc pas vous dire où le centre sera situé, le montant de l’investissement, ni combien d’emplois seront créés», dit-elle, ajoutant que l’entreprise aime «bouger vite» même si aucun calendrier n’a encore été défini d’ici la mise en service des installations montréalaises. Google pense qu’un lien venant d’un autre site Web vers votre site Web comme un vote et c’est pourquoi backlinking joue un rôle énorme sur la façon dont Google établit leur classement. La recherche de Google repose sur une série de formules complexes que personne ne connaît vraiment, à l’exception de Google. Quoi qu’il en soit, ils fonctionnent….parce que plus de gens utilisent Google que n’importe quel autre moteur de recherche dans le monde et cela signifie des bonnes affaires pour votre entreprise.

Recent Posts