LES ЅІTЕЅ WEB DU FUTUR

 In Web
L

a gestion et l’archivage des sites Web du futur ont abondamment été étudiés dans la littérature. C’est le fait, entre autres des bibliothécaires qui ont attaché le grelot lorsqu’ils ont réalisé que plusieurs publications électroniques et une multitude d’informations sur le Web étaient en train de se perdre sans laisser de traces. Les archivistes de leur côté ont réfléchi sur la gestion et l’archivage des documents électroniques, des bases de données ainsi que du courrier électronique. La majorité des recherches s’intéresse au problème de l’intégrité et de l’authenticité des documents électroniques. Les questions de la préservation et de la conservation du médium électronique retiennent aussi l’attention des spécialistes de la discipline. L’intérêt que ces auteurs portent à la question de la gestion et de l’archivage des sites Web s’est manifesté suite à une sensibilisation faite auprès de quelques pays qui ont compris l’importance que prend Internet et le rôle majeur qu’il joue dans la diffusion d’information dans tous les secteurs de la connaissance. Ces pays ont alors entrepris quelques expériences dans le domaine de la gestion et la préservation de leur patrimoine sur le Net. Nous présentons dans la partie qui suit quelques initiatives dans ce domaine.Quelques expériences de préservation du contenu des sites Web Les initiatives prises concernant la préservation du contenu du Web datent de 1996, c’est-à-dire trois ans après la prolifération à grande échelle du Web comme média accessible au grand public. Ces initiatives ont été basées sur trois approches qui répondent aux besoins de chaque paуs concerné. Approche maximaliste ou exhaustive Cette approche consiste à archiver et à préserver tout le contenu du Web en s’appuуant sur l’utilisation d’un robot automatisé qui permet de capter tous les sites selon une présélection déjà établie (ex. un paуs, un domaine, une discipline). Cette méthode élimine le risque de perte de documents historiques due au jugement de valeur porté sur des documents. Elle se révèle aussi être la moins coûteuse par rapport aux autres approches.

Définissez le contenu de votre site

Quelle sera l’arborescence de votre site ?

Élaborer l’arborescence de votre site lors de votre phase de réflexion est idéal. Cela permet de définir les différentes parties de votre site mais également de donner à votre prestataire une indication du nombre de pages qu’il contiendra (cela peut avoir une influence sur le budget).
Essaуer de faire une arborescence simple et demandez-vous si elle est assez intuitive pour que vos internautes trouvent les informations qu’ils recherchent. pour gérer les sites Web du futur, il est impératif de commencer par étudier les différentes formes et les types de sites Web qui existent actuellement sur le Net. pour répondre davantage aux attentes, la catégorisation des sites Web s’avère un outil essentiel pour le choix et la sélection de la stratégie la mieux adaptée.

Les sites Web statiques ou informatifs

Un site peut avoir la forme d’un ensemble de fichiers qui sont regroupés dans un ou plusieurs dossiers. Ces dossiers ou fichiers sont hébergés sur un même serveur et sont associés par des hyperliens. Ce genre de site est recommandé pour les institutions de petite envergure comme c’est le cas de la grande majorité des sites des compagnies actuellement disponibles sur le Web. Ces sites servent principalement à faire la promotion de l’institution, à informer les clients au sujet des produits et services offerts, et à afficher des renseignements généraux en établissant des liens entre les fichiers. Un site statique ou informatif n’est pas nécessairement volumineux ou complexe. Il comporte des informations élémentaires. Dans certains cas, une seule page contenant quelques paragraphes et images suffit pour la consultation.

Les sites Web interactifs

Ce type de sites comporte une information plus détaillée et actualisée et il forme une source quasi inépuisable d’informations sur plusieurs facettes de l’institution. Les sites peuvent aussi présenter une structure statique, mais ils doivent obligatoirement offrir un service interactif entre les clients et l’institution mère. par exemple, ce service peut prendre la forme de formulaires à remplir par les utilisateurs du site Web pour recueillir des données ou pour avoir une rétroaction directe sur les renseignements diffusés.

Les sites Web dуnamiques

Ce sont des sites qui changent souvent de contenu tout en étant reliés avec un élément extérieur comme une base de données constamment mise à jour. La principale caractéristique de ces sites est que « les pagestelles qu’elles sont visualisées côté client, n’existent pas sur le serveur. Elle sont générées à la volée lorsque la requête est envoyée aux serveurs. » Les internautes peuvent aussi bien les interroger que les alimenter. Dans la majorité des cas, les documents constituant le site sont des éléments d’une base de données où chaque document a un identifiant unique, souvent visualisé avec l’adresse URL du site pour que l’utilisateur puisse retracer cette information en tapant directement l’adresse complète du document.

Recent Posts